INFOS
du  Dr Etienne
Schepkens

Verminoses, adénovirose

                               Compte-rendu de la conférence  du congrès national
 de Gravelines en janvier 2006 ...(suite)

 

Coin du VETO : juillet 2006 
(BN n°121)

            Retour


   Dr Vétérinaire Etienne Schepkens de Bruay la Buissière (62700)

 

Ascaridiose


     Origine
Ascaridia columbae
" spaghetti " visible à l'œil nu
   Cycle direct 
Maturation des œufs dans le milieu extérieur, ingestion des œufs par le pigeon 
Larves se développent dans l'intestin, les voies biliaires, le foie, le poumon 
Adultes dans intestin pondent œufs
    Symptômes
Dépendent de l'importance de l'infestation et des maladies associées (coccidiose, capillaires ascaris)
Baisse des performances, diarrhée, amaigrissement, mort (souvent obstruction des voies digestives)
     Diagnostic
* Examen direct des fientes
* Examen microscopique des fientes
     Traitement
* Hygiène, alimentation de qualité, vitamines B et A, pigeon au " champs " 
* Piperazine (adulticide) 
* Tetramizole levamizole fenbendazole
Adulticides et larvicides
Précautions d'emploi (mue, ponte, élevage) 
* Ivermectine (ascarifuge)

Capillariose

 


       Origine
– Capillaria obsignata
 Cycle direct
– Capillaria caudinflata
Cycle indirect (lombric)
   Cycle
– Maturation des œufs dans le milieu extérieur, ingestion par le pigeon et éclosion directe des larves, ver adulte en 18 jours 
* Ver hématophage
     Symptômes
* Diarrhée aqueuse verdâtre parfois hémorragique 
* Amaigrissement 
* Ver hématophage pouvant provoquer de l'anémie 
     Diagnostic
* Analyse de fientes 
Œufs dans les fientes 
     Autopsie
– Visualisation des vers comme des " cheveux " à la loupe ou au microscope
Prévention et Traitement 
     Prévention 
– Éviter la cohabitation avec les poules, isoler et traiter les pigeons retardataires, repérer et traiter les pigeons qui vont au champ, éviter eaux stagnantes, éviter contact avec pigeons errants, analyses de fientes régulières
     Traitement
– Tétramisole - lévamisole - fenbendazole 
– Ivermectine  

 

Adénovirose

 

      Origine 
– Aviadenovirus du groupe 1, résistant à beaucoup de désinfectants, sensible à la formaldéhyde (1/1000) 
     Transmission 
– Voie orale dans les paniers
     Adénovirus
* Découverts dans les années 50
* Mastadenovirus
– Mammifères
* Aviadenovirus
– Types définis selon antigènes de groupe communs
* Type 1 beaucoup de virus à pouvoir pathogène non prouvé sauf QB
* Type 2 THE (enterite hémorrhagique de la dinde)
* Type 3 EDS (syndrome de chute de ponte de la poule)

    Chez le pigeon 
– Adenovirus de volaille
– Adenovirus spécifiques
     2 types 
* Type 1 
– Adénovirose classique 
– Pigeons de - de 1an
– Lors des premiers concours 
– Diarrhée verdâtre glaireuse après 2 j souvent sans symptômes précurseurs
– Vomissements, mortalité 40 %
* Type 2
– Hépatite nécrosante
– Pigeons de tous âges, mortalité brutale, sans symptômes, parfois diarrhée, durée de 6 à 8 semaines 
     Autopsie - Diagnostic 
* Type 1
– Lésions entérite intestin grêle, dilatation du foie, foyers de nécrose dans le foie, E Coli dans le sang du cœur, laboratoire 
* Inclusions dans noyaux des cellules du foie et de l'intestin 
* Test PCR à partir d'écouvillon du foie 
– ? paratyphose 
– ?streptocoques
– ?PMV 
– ? Empoisonne-ments
– circovirose
* Type 2 
– Foie décoloré, dilaté, plages de nécrose 
– Laboratoire 
* Inclusions dans les noyaux des cellules du foie 
* Test PCR à partir d'écouvillon du foie 
– ? septicémies 
* Paratyphose
* Streptocoques
– ? intoxications 

     Traitement - Prévention 
* Type 1
– Traitement de la colibacillose compliquante 
* Ampicilline
* Fluoroquinolones
– Temps important avant que les pigeons ne soient compétitifs
* Type 2 
– Lutte contre immunodéprimants 
* Corticoïdes 
* Dopage
* Circovirus

Remarques

 

 En ce qui concerne l'adénovirose, aucun test PCR ne m'est revenu positif depuis 2 ans ; par contre environ 80% des tests sont positifs pour le circovirus.
Ces symptômes ne seraient donc pas dus à l'adénovirus.
Mes observations sont confirmées par une étude réalisée en Allemagne avec le soutien financier de la puissante fédération colombophile allemande.

     Les résultats de cette étude sont parus dans le sérieux " Avian Pathology " d'octobre 2005 (34(5), 418-425) ; aucun adénovirus (type pigeon ou volaille) n'a été isolé ; par contre, du circovirus a été isolé dans de nombreux cas. E Coli agissant comme agent compliquant est la bactérie la plus fréquemment isolée dans cette étude. Il est dommage que le Streptococcus Bovis n'ait pas été recherché car j'ai constaté qu'il était souvent associé au circovirus dans les cas très graves provoquant ainsi plus de 80% de mortalités.

     On ne doit donc plus parler d'Adénovirose mais bien de Maladie du Jeune Pigeon (Young Pigeon Disease Syndrome), maladie plurifactorielle de jeunes pigeons immunodéprimés dans laquelle le circovirus joue un rôle primordial. 

 

Tous les articles  vétérinaires sont sur la page :  Téléchargement

Si vous désirez apporter des précisions, n'hésitez pas !

 

Si vous êtes arrivés sur cette page sans passer par la page de départ qui définit
 les cadres, vous n'avez pas le plan du site sur la gauche. Dans ce cas, cliquez  ICI.

JavaScript Menu of Milonic